• Le lycée : extérieurs
  • Structure de l’Agora
  • L’Agora
  • L’extérieur
Lycée Delamare Deboutteville - Forges les Eaux



Vous êtes ici : Accueil > LE LYCEE > LES DISCIPLINES > Lettres Histoire Géographie en L.P > Lettres histoire-géographie en L.P > L’épreuve de français et d’histoire-géographie en première professionnelle
Publié : 26 mai 2011
Format PDF Enregistrer au format PDF

L’épreuve de français et d’histoire-géographie en première professionnelle

Une épreuve ponctuelle de trois heures

Mise ne place pour la session 2011, la nouvelle épreuve de français et d’histoire-géographie comptant pour le BEP renové en fin de première pour les élèves préparant un baccalauréat professionnel en trois ans, est organisée à la fin du moi de mai. Elle consiste en une épreuve écrite de trois heures (une heure et demi par discipline). Son coefficient est de 6 (3 pour le français et 3 pour l’histoire-géographie).

Pour les bac professionnel réformé (d’une durée de trois ans), le français et l’histoire-géographie sont évalués en une épreuve unique de trois heures en fin de première. C’est la seule épreuve du BEP rénové qui est validée par un examen ponctuel : les autres disciplines font l’objet d’un CCF (contrôle en cours de formation).
Cette épreuve n’a pas de lien avec l’épreuve en fin de terminale comptant pour le baccalauréat. Le français et l’histoire géographie sont donc présents aux examens de première et de terminale.
L’épreuve qui nous intéresse vaut pour le BEP rénové et s’appuie sur le programme de première.

L’épreuve de français

Les sujets se composent d’un ou deux documents (l’un des deux peut être une image). Les questions portent sur les compétences suivantes :

  1. Les compétences de lectures
    Quatre questions au maximum, sur le vocabulaire et la compréhension du texte.
  2. Les compétences d’écriture
    On attend du candidat un texte de vingt cinq lignes en rapport avec l’un des objet d’étude du programme de première.

L’épreuve d’histoire-géographie-éducation-civique

Les trois disciplines sont évaluées lors de cette épreuve.
- Le sujet commence par une question sur un objet d’étude en histoire.
- Elle est suivie d’une analyse de situation, toujours en histoire, au choix parmi trois situations étudiées en classe.
La même organisation est reprise ensuite pour la géographie :
- Une question sur un objet d’étude
- Une analyse de situation au choix du candidat parmi trois propositions
- une dernière question porte sur l’objet d’étude obligatoire d’éducation civique

Il faut noter que dorénavant les questions ne s’appuient pas systématiquement sur un document. Elles peuvent porter sur les seules connaissances du candidat.